La cagole part bosser, ça va faire mâle !

Mes biches, enfin surtout ma Yo puisque la miss Canadienne se fait toujours désirer !

Demain, c’est la rentrée, ma rentrée, et je pense que c’est bien la première que j’ai autant désirée, la seule qui ne me fera pas traîner des pieds en m’y rendant ! Retrouver le chemin du travail ICI ce n’était pas gagné, combien de fois ai-je entendu ce fameux laïus :  »Ah, oui, nous avons une très belle région, une exceptionnelle qualité de vie, mais alors pour ce qui est du travail peuchère, la région est classée zone sinistrée ! Ou alors il faut avoir un bon réseau ! ». Du réseau ?! Pourquoi ça capte pas en Paca ?!

Bref, j’avais pas trop d’réseau, mais les gens sont vraiment – trop – sympas. Ici, que les gens te parlent ou pas, ils ont l’accent chantant, engageant, souriant et ça fait du bien. Autant dire que ce vieux dicton sur : les gens du sud siii superficiels vs les gens du nord siii sincères… a pris du plomb dans l’aile sévère depuis que je vis en région méditerranéenne ! Et n’y voyez aucune référence à la mafia… non, non, non ! Dans le nord, y sont rabat-joie à pleurer, à croire qu’il faudrait les remercier de bien vouloir bosser :  »Ah nan, on ferme à 17h, il est 17h01, opla ! ». Oui, je sais c’est une pépée nordiste reconvertie/repentie cagole sudiste qui vous parle… faut pas renier ses racines mais faut être réaliste aussi !

Ok, les conditions de travail ne sont pas les mêmes, peut-être que bosser au soleil, pouvoir passer ses week-end à la plage, profiter de ses soirées en terrasse presque toute l’année ça change la donne ! Ici, la vie est plus douce, comme le disait Charles :  »Emmenez-moi au pays des merveilles (Hey c’est chez moi !)… Il me semble que la misère serait moins pénible au soleil (à chanter en roulant les R) ! ». Et c’est vrai mes belles, le blues est plus tolérable ici ! Ici, si t’en as marre, en plus des malabars, tu peux aller t’en prendre plein les mirettes, voir les supermans du kitesurf faire des  »double back loop, handle pass, hearth attack, slim chance, judo air… » ça fait rêver nan ?!

J’suis au taquet, j’vais enfin pouvoir y aller… bosser… en mode beachstart (- et j’ai pas dit  »bitch »- il s’agit en jargon sportif d’un départ effectué du bord de la plage. Cf : Technique qui consiste à partir dans peu d’eau en position debout). Au départ, faudra sentir si j’suis plutôt goofy ou regular, afin de déterminer mon pied d’appel (enfin, je crois). Je commencerais par faire un peu de freeride, sans figures imposées, et si je sens bien mon deck j’irais rider telle une p’tite Roockie (= les p’tits nouveaux qui font leur entrée dans la compét’). Avec un peu d’entraînement j’le sais, je serai la meilleur du spot ! Prête pour de nouveaux trip sans substance illicite (ouais… l’abus d’herbe de Provence ça fracasse) !

Aaaah, j’vous avais pas dit, mon nouveau job c’est prof’ de kite, allez j’vous embrasse, je pars chercher LA vague ! Demain, j’vous dirai si elle est bonne, et me répondez pas :  »Quiiiiiiii?! » !

Alys qui glisse 🙂

Publicités
Cet article a été publié dans Alys de Toulon. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s