L’art de – bien – se faire tirer…

Mes belles,

Ne vous offusquez pas, rien d’alarmant – quoique – il ne s’agit que de… portrait ! Et oui, j’ai fait ma taupe modèle, ma starlette sur la Croisette ! Rassurez-vous, j’ai repris du poil de la bête, depuis que je bosse c’est : petits-pains à 9h, beignets à 11h, restau’ à midi et gros casse-dalle/apéro en fin d’aprèm’ : bagels-vache-qui-rit, olives, siflar’… et bon gueuleton le soir ! J’suis passée du 34 au 36, j’ai les crocs à longueur de journée !

Mais je voulais vous parler… tirage photographique ! Le photographe m’entraîne dehors, pour la lumière, et là, quand il a fallu poser… la cata’ !  »Non, mais Alys’, tu n’as pas une brosse ?! »,  »Qué brosse ?! »,  »Ma foi, tu n’es pas bien peignée, regarde ta mèche là, ça ne va pas ! ». Euh…. comment te dire, le matin – comme je vous l’ai déjà expliqué – je me déplace en bike, alors exit le brushing et toutes autres coquetteries du genre… Je démêle mes cheveux tant bien que mal – surtout mal – avec mes doigts (hum), et c’est parti mon kiki ! (ouais, j’m’emballe un peu)

Ensuite, il a fallu poser mais genre  »naturelle », genre  »mais arrête ton sourire figé » ! Je me suis sentie quiche, mais alors quiche de chez tarte… me faire photographier c’est un peu comme me demander d’aller chez le dentiste… je me suis fissurée ! Nan, en fait, je me suis foutue de moi, je me suis chopée un gros fou rire, celui qui rend rouge et qui fait pleurer, bref, parfait pour – bien – se faire tirer le portrait ! Et puis cette remarque :  »Allez, reprends-toi, tes joues sont trop marquées là ! ». C’est bon, je peux quand même pas faire grand chose contre mes bonnes/grosses pommettes !

Ce qui était drôle, c’était le regard intrigué/amusé des passants ! Mais qui est-ce ?! Certaines jeunes femmes sont venues poser avec moi, ah, l’attirance pour les gros objectifs !!!! Bah, bah, bah…. et le plus drôle, enfin je crois, c’est que le photographe fait aussi du nu… ah, ah, ah ! Voilà, bilan, après une centaine de photos, une ou deux sont valables, j’admets, comme il me l’a dit :  »je ne suis pas un sujet/une fille facile », ça non…

Pourtant, quand j’étais petite, je posais pour des magazines de jouets et je trouvais ça top ! Rhô et puis de me revoir en gros plan avec toutes ces  »rides d’expressions », hum, hum… j’ai quand même osé un candide :  »ne pourrait-on pas photoshoper ma vieille tronche ? » Et pour le petit vocabulaire du soir, vous savez qu’ici quand on parle de vieille, il peut aussi s’agir d’une espèce de poisson ?!

Je vous embrasse fort mes lapinettes !

Alys’

Publicités
Cet article a été publié dans Alys de Toulon. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s